Garantie Satisfait(e) ou remboursé(e) - Livraison gratuite dès 50 € - Paiement sécurisé
Panier 0

Découvrez le point de croix !

(Source : article "Broderie" de Wikipédia)

Motif en point de croix - Cliquez pour agrandir

Le point compté désigne toute forme de broderie où le motif se constitue en comptant une quantité spécifique de points sur une trame régulière, par opposition à la broderie libre. La forme la plus répandue et appréciée de point compté s'appelle le point de croix : en forme de "X", il est réalisé d'après un modèle appelé diagramme, parfois sur une toile pré-imprimée pour l'apprentissage. L'un des types d'ouvrages les plus courants est l'abécédaire.

Le dessin d'une grille est reproduit en comptant les points sur une toile à trame régulière (étamine de lin, de coton, canevas ou toile Aïda).

Pour réaliser les points de croix, il existe deux méthodes :

  • la traditionnelle, où chaque croix est formée l'une après l'autre : XXX XX XXXX, par exemple.
  • la danoise, où l'on brode d'abord les demi-points du dessous à l'aller (/// // ////) puis les demi-points du dessus au retour (\\\\ \\ \\\), ce qui donne le même résultat final : XXX XX XXXX.

Dans les deux cas, il est important que tous les points se fassent dans le même sens. Dans un même ouvrage, les deux techniques peuvent être mélangées  : la manière danoise pour les séries de point en ligne, la manière traditionnelle pour les points isolés.

Exemple d'abécédaire

Le choix du tissu à broder dépend du résultat final souhaité et de la dextérité du brodeur. Les débutants préfèrent généralement les toiles Aïda, car elles offrent une trame très régulière et un large maillage. Elles sont disponibles en plusieurs couleurs, les plus communes étant le blanc et l'écru.
Le lin est plutôt réservé aux brodeurs expérimentés, car il offre la trame la moins régulière. La broderie s'effectue alors en comptant les fils de la toile, en général 2 fils de trame et 2 fils de chaîne. Pour un rendu plus fin, les points peuvent se faire sur 1 fil seulement. La toile de lin est le plus souvent non teinte, de couleur brunâtre.

Le point de croix peut également être réalisé sur un tissu standard, pour orner un vêtement le plus souvent. On utilise alors une toile "tire-fils", qui reproduit une trame légère. Elle est fixée sur le tissu du vêtement par quelques points de bâti ou avec de la colle en bombe pour tissus. Une fois la broderie terminée, on tire sur les fils verticaux et horizontaux de la toile "tire-fils" pour les en extraire. Le motif est alors régulier quel que soit le support sur lequel il est réalisé.

Point de croix sur bande de toile Aïda

Pour les grands ouvrages, la toile est tendue sur un métier à broder (ou un tambour à broder), ce qui permet de garder une qualité et une tension constantes.

Le fil utilisé le plus souvent est le coton mouliné, présenté en bobinettes appelées "échevettes". Elles sont généralement composées de 6 fils de 8 mètres de longueur. Plus de 500 couleurs sont disponibles et certains effets spéciaux existent, comme l'"effet lumière" (fil brillant) et l'"effet variation" (variation de teinte le long du fil en dégradé ou en harmonie).

Plusieurs grandes marques proposent des fils, des toiles et des kits à broder, dont DMC et Anchor. De nombreux livres et magazines proposent des diagrammes à reproduire.

Corinne Chambras-Gangloff, brodeuse et collectionneuse d'abécédaires en particulier, écrivain à ses heures, a proposé en 1991 de nommer le brodeur ou la brodeuse au point de croix un "crucifiliste".

Les œuvres en point de croix peuvent également incorporer d'autres types de point compté pour compléter le motif, notamment le point arrière, fréquemment utilisé pour former des lignes minces pour circonscrire les formes du motif ou ajouter des formes délicates comme de petites lettres, des effets de mouvement, les moustaches d'un chat, etc.

Sale

Unavailable

Sold Out